28 avril 2013

La fille qui ne croyait pas aux miracles de Wendy Wunder




      Résumé du livre      

Campbell a 17 ans. Atteinte d’n cancer, elle est persuadée qu’elle va mourir avant ses 18 ans. Déterminée à la sauver, sa mère l’embarque dans un road-trip en direction de Promise, une ville magique réputée pour ses miracles. Résignée, Campbell ne croit pas plus à une possible rémission qu’aux superstitions ridicules de sa mère, mais se laisse tout de même entraîner dans cette aventure. Arrivées à destination, elles sont vite témoins d’événements inhabituels : les pissenlits deviennent pourpres, on aperçoit des flamants roses au large de l’Atlantique et Campbell retrouve une mystérieuse enveloppe contenant une liste de choses à faire avant de mourir… Aidée par Asher, un garçon non moins mystérieux, Cam exécute peu à peu chaque point de la liste et apprend à croire en elle, en l’amour, et même… aux miracles.





       Mon avis      

Tout d'abord, je remercie Gr3nouille d'avoir fait voyager son livre jusqu'à chez moi. J'ai ainsi pu découvrir un très bon roman, très touchant et émouvant.

Campbell a 17 ans. Elle est atteinte d'un cancer et est persuadée qu'elle va bientôt mourir. Pour essayer de la sauver, sa mère décide d'aller s'installer à Promise dans le Maine, un petit village réputé pour ses miracles. Là-bas, elle fera de nombreuses rencontres et découverte, apprendra à vivre et même à aimer...

Ce roman a été une très belle découverte. J'ai beaucoup aimé le style d'écriture, l'auteur à une plume simple, nette, très sarcastique, pince-sans-rire et parfois même assez mordante. Se sachant condamnée, Campbell s'est résignée à mourir. Elle n'a aucun espoir et, pour ne pas se morfondre sur son sort, s'empêche de ressentir la moindre émotion vis-à-vis de sa maladie. Elle s'empêche donc de vivre normalement et de s'attacher aux gens. Très solitaire, son arrivée à Promise va boulverser tout son petit univers, sa bulle de tranquilité qu'elle s'était créée. Elle va sortir, rencontrer du monde, se faire des amis, et même trouver l'amour...J'ai beaucoup aimé le personnage de Campbell. Elle fait la dure et se cache derrière des airs je-m'en-foutiste, mais, au fond, sa maladie la ronge. Sa rencontre avec Asher va lui ouvrir les portes d'un monde qu'elle a fuit depuis longtemps, où elle va réapprendre ce qu'est la joie et l'insouciance...
Asher est un personnage que j'ai également beaucoup apprécié. Assez secret et peu bavard, il va soutenir Campbell sans jamais faire allusion à sa maladie. Il est présent et c'est tout ce qui compte.
J'ai aussi apprécié Alicia et Perry, la mère et la soeur de Cam. Elles m'ont beaucoup plu toutes les deux. Alicia parc'qu'elle refuse de s'avouer vaincue et se bat continuellement pour et à la place de Cam. Elle s'interdit de baisser les bras et d'arrêter d'espérer. Elle est forte et pour celà on ne peut que l'apprécier. Et Perry, parc'qu'elle est jeune et apporte une touche de fraîcheur à l'histoire.

Pas d'action dans ce roman, pas de suspence non plus. Quelques péripéties de temps en temps, mais rien à quoi on ne s'attend pas déjà. Mais ca n'en fait pas pour autant une lecture ennuyeuse. Au contraire. On suit le quotidient de Cam sur une période de sa vie, on apprend à la connaitre, ses joies comme ses peines, son point de vue face à sa maladie... Alors même si ce roman ne suit pas la trame début - élément perturbateur - fin dans le sens conventionnel, on retrouve quand même ces caractéristiques dans le livre, mais d'une façon un peu différente.

En résumé, un très bon roman. L'auteur à su me toucher et m'émouvoir sans même avoir à tomber dans le sentimentalisme grotesque et déprimant qu'on aurait pu s'attendre à trouver dans un roman comme celui-là. Un très bon point pour elle. Je recommande !


      Ma note      
J'ai adoré !

1 commentaire:

  1. Je ne connaissais pas du tout ce roman, mais je le note, il m'a l'air très bien :) !

    RépondreSupprimer