14 avril 2012

Les Livres des Rai-Kirah, tome 1 : L'Esclave de Carol Berg




      Résumé du livre      

Seyonne n'a pas toujours été esclave. Autrefois, les membres de son peuple étaient les gardiens d'une magie protégeant le monde contre les démons. Autrefois. avant que les Derzhi ravagent leurs terres et les réduisent en esclavage. Après seize années de misère et d'humiliation, Seyonne est résigné : il attend la mort en évitant le surcroît de souffrance qu'apportent l'espoir et le souci d'autrui. Mais, lorsqu'Il est acheté par Aleksander, prince de l'Empire derzhi, son fatalisme désespéré vacille. Ce nouveau maître, d'une insouciante cruauté, héritier d'une civilisation qui a assujetti la sienne et règne sans partage sur son monde, semble la proie des démons. Que deviendrait le monde sous l'emprise d'un empereur à leur merci ? Devinant en Aleksander les germes de la grandeur, l'esclave devra, pour le sauver, trouver la force de mener son dernier combat.
  


  
      Mon avis      

J'ai littéralement adoré ce premier tome.

Le style d'écriture simple et engageant nous donne envie de nous plonger totalement dans le monde de Seyonne. Un monde de peine, de douleur et de cruauté. La narration est à la première personne du point de vue de Seyonne. On en apprend beaucoup sur ses peurs, ses doutes, et même sur sa vie d'avant, quand il n'était pas un esclave mais un homme libre.

Seyonne est un personnage attachant. Brutalement plongé dans le monde de l'esclavage, il n'espère plus, ne crois plus et n'est plus que l'ombre de lui-même. Aleksander est un prince. Cruel, arrogant et pourri gâté, il a tout pour devenir un personnage haïssable. Cependant, tout change lorsqu'il achète Seyonne...
D'une cohabitation plutôt difficile sur les débuts, naît petit à petit une complicité entre maître et esclave. Une relation qui évoluera avec le temps et qui sera aussi bénéfique pour l'un comme pour l'autre.

Petit plus, la couverture qui est vraiment très belle et qui nous permet de mettre un semblant de visage sur nos deux héros.

En clair, une belle découverte !


      Ma note      

J'ai adoré !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire